Voir les photos (2)

Sentier de la Résistance N°22

Loisirs sportifs, Sports pédestres, Parcours / sentier thématique, Itinéraire de randonnée pédestre à La Côte-en-Couzan
11.2 km
Boucle
Pédestre
3h
Moyen
  • Pendant la Seconde Guerre Mondiale, certains des habitants de la région ont contribué à la Résistance et à la libération de la France du joug nazi. C’est leur histoire que vous allez découvrir, tout au long de ce chemin qu’ils ont sillonnés, à l’époque.

  • Le point de départ est situé près de la jolie fontaine couverte (dont l’eau fraîche et naturelle fait le bonheur des randonneurs et des cyclistes), à la sortie du hameau de Morand, sur la commune de la Côte- en- Couzan, en direction de Jeansagnière.
    Huit plaques souvenir, soulignant les événements marquants, jalonnent ces sentiers. Les textes et les photographies, pour la plupart
    d’époque, qui les illustrent, donnent un aperçu de l’histoire de la résistance dans cette région, de la...
    Le point de départ est situé près de la jolie fontaine couverte (dont l’eau fraîche et naturelle fait le bonheur des randonneurs et des cyclistes), à la sortie du hameau de Morand, sur la commune de la Côte- en- Couzan, en direction de Jeansagnière.
    Huit plaques souvenir, soulignant les événements marquants, jalonnent ces sentiers. Les textes et les photographies, pour la plupart
    d’époque, qui les illustrent, donnent un aperçu de l’histoire de la résistance dans cette région, de la naissance d’un des premiers maquis STO (Service du Travail Obligatoire), stationné au rocher du Ché Gronlé, à la création et aux actions du « Camp Désiré l’Archevêque», avec Paul Hoche Brigandet et Elmer Salgo.
    Plusieurs personnes, citées sur les plaques, ont laissé leur vie dans ce rude mais glorieux combat que fut la Résistance. C’est pour ne pas oublier l’engagement patriotique et le sacrifice de tous ces résistants qu’ont été créés les sentiers de la résistance.
Prestations
  • Services
    • Animaux acceptés