Voir les photos (4)
Driving Car

Exposition Autofiction

Culture, Exposition, Design, Biennale Internationale Design à Saint-Étienne
  • Une biographie de l’objet automobile

  • Autofiction, exposition-documentaire en quatre parties, propose un temps d’arrêt sur l’objet automobile. Tandis
    que le désir de mobilité des individus ne cesse de croître (le nombre d’automobiles sur la terre a dépassé les 1,2 milliard en 2020), de toutes parts émergent des aspirations profondes à changer nos façons de consommer, nos rapports aux ressources et nos inscriptions politiques et sociales. Comment alors concilier une culture de la mobilité profondément ancrée à de nouvelles...
    Autofiction, exposition-documentaire en quatre parties, propose un temps d’arrêt sur l’objet automobile. Tandis
    que le désir de mobilité des individus ne cesse de croître (le nombre d’automobiles sur la terre a dépassé les 1,2 milliard en 2020), de toutes parts émergent des aspirations profondes à changer nos façons de consommer, nos rapports aux ressources et nos inscriptions politiques et sociales. Comment alors concilier une culture de la mobilité profondément ancrée à de nouvelles aspirations existentielles ? Comment l’objet automobile devient-il un objet témoin de nos désirs et de nos difficultés à bifurquer ? Comment les designers s’emparent-ils de cette situation ?

    Devant nous se déploient plusieurs scénarios, plusieurs bifurcations possibles. Entre le véhicule économe et le véhicule autonome, entre la fin radicale du véhicule personnel et les multiples nouvelles formes de mobilité collective : Que choisir ? Comment arbitrer ? Quels sont les impacts sociaux, politiques, techniques et environnementaux de chacun de ces choix ? Au-delà : faut-il réformer les systèmes de production, les infrastructures et in fine l’automobile ?

    Le design automobile est en mutation. Les constructeurs qui s’intéressent désormais à la mobilité globale, sont bousculés à la fois par les géants de la « tech » californienne et chinoise, qui proposent de nouveaux services pour se déplacer, et par des collectifs amateurs et citoyens qui expérimentent, bricolent et participent à développer les imaginaires et les fictions de la mobilité.

    Les visiteurs découvrent un paysage composite d’objets et d’images documentaires mis en perspective, produisant des assemblages originaux qui invitent à réfléchir sur la place prise par l’automobile dans nos existences. Objectif : utiliser le regard culturel du design et trouver des clefs pour apporter des contributions individuelles à cette grande controverse technique et sociétale qu’incarne l’objet automobile.

    Quelques pièces majeures :
    • Des véhicules récemment commercialisés ou en cours de développement qui revendiquent un changement d’usages : service, prêt, partage, vitesse réduite, etc. Exemple : l’AMI One de Citroën.
    • Un focus sur le véhicule autonome, innovation dont on comprend qu’elle n’est que la suite de l’histoire de l’automobile bouleversée par les nouvelles technologies : l’algorithme au service de la mobilité.
    • De nouvelles formes de démocraties techniques qui ouvrent le débat sur l’automobile et sa préemption des ressources par de simples citoyens à Lubumbashi (République Démocratique du Congo) ou à Braunschweig (Allemagne).
  • Langues parlées
    • Français
Horaires
  • Du 19 avril 2022
    au 5 juin 2022
  • Le 6 juin 2022
  • Du 7 juin 2022
    au 31 juillet 2022
  • Lundi
    Fermé
    -
  • Mardi
    10:00 - 18:00
  • Mercredi
    10:00 - 18:00
  • Jeudi
    10:00 - 18:00
  • Vendredi
    10:00 - 18:00
  • Samedi
    10:00 - 20:00
  • Dimanche
    10:00 - 18:00
  • Lundi
    10:00 - 18:00
  • Lundi
    Fermé
    -
  • Mardi
    10:00 - 18:00
  • Mercredi
    10:00 - 18:00
  • Jeudi
    10:00 - 18:00
  • Vendredi
    10:00 - 18:00
  • Samedi
    10:00 - 20:00
  • Samedi
    10:00 - 18:00
  • Dimanche
    10:00 - 18:00